IFTINFO – Canalys : livraisons de smartphones en baisse de 11% au T1, Apple et Samsung en hausse par rapport à l’an dernier laissez un commentaire


Le premier trimestre a tendance à être lent, mais cette année, d’autres facteurs (la guerre en Ukraine, les nouveaux confinements en Chine, l’inflation mondiale) ont entraîné une baisse de 11 % des livraisons de smartphones. Les deux principaux fabricants, Samsung et Apple, ont lancé des téléphones recherchés, ce qui les a aidés à accroître leurs parts de marché, tandis que les trois autres du Top 5 ont légèrement baissé. Samsung est de retour en tête avec une part de marché de 24 %, contre 19 % au cours du trimestre des fêtes et 22 % au premier trimestre de l’année dernière. Comme d’habitude, le lancement des iPhones vers la fin de l’année a fait bondir Apple au quatrième trimestre, mais Samsung a repris la première place avec de fortes ventes des produits phares du Galaxy S22 et une forte demande pour la série Galaxy A. Apple s’en sort plutôt bien aussi. Malgré les rapports de production réduite, l’iPhone SE de troisième génération est un “important moteur de volume de milieu de gamme pour Apple”, écrivent les analystes de Canalys. Les opérateurs exigent la vente de téléphones 5G et le SE (2022) est l’iPhone 5G le moins cher. La série iPhone 13 continue également d’être un vendeur solide. Part de marché du fournisseur T1 2021 Part de marché T1 2022 Samsung 22 % 24 % Apple 15 % 18 % Xiaomi 14 % 13 % OPPO 11 % 10 % vivo 10 % 8 % Autres 28 % 27 % Les estimations préliminaires sont susceptibles d’être modifiées lors de la publication finale les pourcentages peuvent ne pas totaliser 100 % en raison des arrondis Remarque : OnePlus est inclus dans les expéditions OPPO point de pourcentage de moins que l’an dernier. La performance relativement solide est attribuée à la populaire série Redmi Note. Les numéros Oppo incluent les téléphones OnePlus et se situent à 10 % (contre 11 % il y a un an). C’est un point de pourcentage de plus qu’au quatrième trimestre, mais la société est toujours à la traîne de Xiaomi dans le monde. La société sœur vivo reste à 8 %, même si elle se situait à 10 % au premier trimestre de l’année dernière. Le rapport de Canalys se termine par un message d’espoir pour un avenir proche : “La bonne nouvelle est que les douloureuses pénuries de composants pourraient s’améliorer plus tôt que prévu, ce qui contribuera certainement à réduire les pressions sur les coûts.” La source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.