IFTINFO – Google acquiert une startup microLED qui travaille sur des écrans pour lunettes AR laissez un commentaire


Google Glass a peut-être été un échec, mais la société n’a pas abandonné le concept. Cependant, il semble qu’il n’ait pas eu beaucoup de succès dans le développement d’un nouveau design lui-même, il s’est donc tourné vers l’acquisition de startups pour attirer de nouveaux talents et technologies. Il y a deux ans, il a acquis North, un fabricant de lunettes AR, il a maintenant repris Raxium, qui développe des écrans microLED pour les applications AR et VR. Le coût de l’acquisition n’a pas été annoncé, mais les valorisations précédentes auraient été d’environ 1 milliard de dollars. microLED est similaire à OLED en ce sens qu’il n’utilise pas de rétroéclairage, à la place chaque pixel émet sa propre lumière. La différence avec l’OLED réside dans les matériaux utilisés – la microLED promet d’être plus lumineuse, plus économe en énergie et de résoudre les problèmes de longévité (comme le rodage). Cependant, rendre les microLED suffisamment petites pour les appareils portés sur la tête a été un défi. Et ils doivent être petits, car un petit écran lumineux doit remplir une partie importante de votre champ de vision. Raxium affirme avoir atteint des pixels aussi petits que 3,5 µm, bien plus petits qu’un pixel OLED typique. Raxium n’a pas encore produit d’appareil grand public, ce qui est probablement mieux. North avait un produit sur le marché, les Focals 1.0, une paire de lunettes AR à 600 $ (elles coûtaient 1 000 $ au lancement mais ont rapidement obtenu une baisse de prix). Après l’acquisition, Google a fermé le service sur lequel reposaient les lunettes, les rendant inutilisables. Quoi qu’il en soit, Google est dans une course – Apple et Meta ont également acquis des startups qui travaillent dans le domaine des lunettes AR. Les lunettes intelligentes ont le potentiel de remplacer les smartphones comme moyen d’interaction de la plupart des utilisateurs avec le monde numérique, mais aucune n’a encore fait son chemin, peut-être parce que la technologie n’est pas encore prête. Source (paywall) | Via

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.